Bilan de la seconde consultation publique Nice Centre

Retrouvez le résumé de la seconde consultation publique Nice Centre

NCA-Nice Centre-bilan consultation_02_2015-VF

06032015 – DP Projet Nice centre

Projet Nice Centre – Bilan de la 2e consultation publique

Depuis 2009, nous agissons pour reconquérir ce quartier Nice Centre

31 décembre 2009 : Nice Côte d’Azur retenue par décret sur appel à projets du PNRQAD (Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés), parmi 87 déposés sur toute la France

Enjeux des quartiers Trachel, Notre-Dame et Vernier :

57 % de ménages non imposables et 26 % vivant avec des revenus inférieurs au seuil de pauvreté.

– 11 192 logements dont 88 % datant d’avant 1974 ;

Projet partenarial (Ville, Métropole, CG, CR, ANRU, ANAH, Bailleurs, Etat…), qui permet :

D’investir 72 M€ sur le périmètre sur la période 2013-2018,

D’intervenir sur 700 logements, et 12 hôtels meublés

Rétrospective 2014 du projet Nice Centre :

janvier 2014 : premiers relogements liés au projet ;

13 mars 2014 : livraison de la rue de Suisse piétonnisée (672 k€HT) ;

20 mai 2014 : lancement Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat (OPAH), au bénéfice :

des propriétaires bailleurs et occupants => pour requalifier les logements – Aides échelonnées de 20 à 80 %

25 copropriétés et 12 hôtels meublés (mise aux normes sanitaires et de sécurité)

19 juin 2014 : signature convention PNRQAD par tous les partenaires

19 juin 2014 : inauguration de la Maison des projets

Permanences hebdomadaires avec les équipes en charge du relogement et de l’OPAH.

Bilan depuis le lancement de l’OPAH :

– 132 contacts pris avec des propriétaires individuels

– 94 copropriétés visitées et 12 visites d’hôtels meublés

En quelques mois, 325 000 € de travaux ont été engagés par ces propriétaires et copropriétaires, avec un taux moyen de subvention de 60%.

décembre 2014 : lancement des DUP (Déclaration d’Utilité Publique) pour :

la Cour Bensa

le 10 rue de Suisse, qui comporte 3 hôtels meublés => seront restructurés en 19 logements sociaux + extension de la halte jeux.

En Septembre 2014 : nous avons lancé la 2ème consultation sur ce projet, dont je veux vous donner le résultat.

Cette concertation s’est déroulée d’octobre à novembre 2014.

Le succès de cette 2ème concertation est incontestable :

700 réponses (contre 375 pour la 1ère consultation) => soit plus de 80% de participation supplémentaire.

Intérêt croissant des habitants et ce ceux qui fréquentent ce quartier.

80 % de satisfaction sur l’aménagement de la rue de Suisse

Un quart estime que la qualité de vie a progressé

Plus de la moitié des personnes connaît l’OPAH-RU (opération amélioration habitat) menée depuis avril 2014.

Ces résultats nous permettent de préparer l’avenir.

Nous avons déjà conduit des actions complémentaires au PNRQAD sur ce périmètre :

La réalisation d’un nouvel accès PMR au parvis de Notre Dame;

Et la pose d’une grille autour des escaliers de la basilique, livrés pour les fêtes de fin d’année 2014 (103 k€HT pour le total de ces deux aménagements) ;

Mais aussi la poursuite de l’aménagement de l’avenue Thiers et du carrefour avec l’avenue Jean Médecin, homogène avec le parvis de la gare (1,8 M€HT). Les travaux sont engagés depuis début février et dureront jusqu’à cet été.

Nous allons réaliser la piétonisation de la rue d’Italie

Une demande qui ressort de cette 2è consultation

Semi-piétonisation, conformément à ce qui avait été présenté au comité de quartier de l’ADRI en avril 2014

Les principes d’aménagement reprendront les principes architecturaux mis en œuvre rue de Suisse, en cohérence avec les espaces publics neufs de la ville de Nice :

Trottoirs en dalles de basalte

Bordures en pierres calcaires

Candélabres de style en fonte

La circulation dans le sens Est-Ouest sur une voie sera maintenue, pour permettre la continuité des flux de part et d’autre de l’axe Jean Médecin.

Un alignement de platanes agrémentera le trottoir Nord et le trottoir Sud sera élargi

Budget de cette opération : 802 k€HT (Métropole)

Les travaux commenceront en novembre 2015, après la période estivale, pour s’achever en mai 2016.

A la place du parking Notre Dame, nous allons créer un espace vert, qui sont plébiscités dans la consultation à plus de 80% sur le quartier

Ce parking est source de nuisances sur le quartier : problèmes de sécurité mais aussi de concentration de circulation.

l’aménagement d’un square sécurisé à la place du parking Notre Dame a recueilli un avis favorable à 74 % même si cet aménagement devait diminuer le nombre de places de stationnement dans le secteur.

Pour maintenir une sécurité des lieux, la grille périphérique sera conservée : deux entrées seront créées de part et d’autre, ouvertes et fermées quotidiennement.

les plantations seront plutôt basses et 2 aires de jeux pour les enfants seront aménagées, une clôturée, pour les moins de 5 ans, et une autre pour les enfants de 5 à 10 ans.

Budget de 350 k€HT (ville de Nice), livraison prévisionnelle en septembre 2016.

Au total plus de 3,6 M€ auront été investis sur ce carré Notre Dame depuis 2008 :

Rénovation basilique Notre Dame 1,7 M€HT, (plus 100 k€ de grilles et accès PMR)

1,8 M€HT sur la rue de Suisse, rue d’Italie et le nouveau square.

Nous agissons sur les installations de commerces et de locaux d’activité

Le CRYSTAL :

Angle Thiers/Jean Médecin : d’ici 3 semaines, nous signons l’acte d’installation d’un nouveau commerce, type boulangerie

La PETITE BICHE

Nous avons signé un bail avec l’association des étudiants FACE 06

Préemptions rue d’Italie

La ville de Nice a préempté 5 locaux

La sécurité

La reconquête de ce quartier passe aussi par une présence policière forte.

C’est pourquoi, au-delà de ce que nous avons demandé à l’Etat, responsable de la sécurité :

Une dizaine de caméras maillent le quartier Notre Dame => très grande réactivité des agents du CSU.

Affectation d’uune brigade VTT au cœur du quartier

RESULTATS concrets, depuis le début de l’année 2015 : une cinquantaine d’interpellations soit en moyenne plus d’une par jour et pas pour une pomme volée ou un téléphone au volant :

détention de stupéfiants,

violences aggravées ou en réunion,

personnes en situation irrégulière avec conduite en centre de rétention.

A l’origine de ces interpellations : souvent un contrôle sur la base des arrêtés municipaux : regroupements, bivouacs, alcool.

Tous les arrêtés  sont bien applicables.

L’arrêté Anti-bivouac pris le 9 octobre 2013 et annulé par le tribunal n’était déjà plus en vigueur.

En effet, suite aux observations du Préfet, nous avions déjà pris nous même la décision d’établir un nouvel arrêté le 18 novembre 2013 avec de nouveaux horaires : 8h-10h et 14h-22h au lieu de 8h-10h et 14h minuit

Cet arrêté produit des résultats importants :

en 2014 : 533 interventions réalisées,

1885 personnes évacuées,

92 verbalisations

et 2 présentations à l’OPJ (Officier de Police Judiciaire).

Mais aussi sur le secteur, plus de 300 PV au stationnement avec des opérations fourrières qui vont perdurer notamment sur la rue de Belgique

Une dizaine d’opérations communes avec la Police Nationale soit plus d’une par semaine

Ces actions s’additionnent avec la brigade Jean Médecin, installée en avril 2014, qui a, pour sa part, permis de faire reculer la délinquance sur l’avenue Jean Médecin :

les vols à la tire,

les braquages et les violences avec des baisses de l’ordre de 20 à 50% sur certains items.